Hot news de l'été

Une courte newsletter avec une recommandation sur insta, des appels à témoignages, un nouveau groupe de self-help en Normandie et l'ouverture des inscriptions pour un atelier numérique le 19 aout !

Frances Cannon

Artiste queer et multi casquette, Frances Cannon est originaire de Melbourne. 

Sur Instagram, elle partage son travail, principalement des dessins à l’encre, gouache et aquarelle, mais aussi des photos d’elle. Parsemée de tatouage, dont ses propres dessins, facilement reconnaissables, elle dévoile son corps. Et son corps, c’est son sujet principal. Elle propose des réflexions sur l’amour de soi, l’amour de son corps, mais aussi le dégoût qu’il peut inspirer. Frances Cannon dévoile aussi son regard cru sur les relations, le sexe, la sexualité, le genre et les fonctions corporelles. 

Ses dessins sont parfois accompagnés de phrases positives : 

“You are made of stars … litterally” (tu es fait d’étoiles, littéralement)

“I am capable, powerful, and worthy of love” (je suis capable, puissante et digne d’amour)

“You. Yes you. You are enough. Just as you are. Complete. Whole. Incredibly enough.” (toi. Oui toi. tu est suffisant. Juste comme tu es. Complet. Entier. Incroyablement suffisant)

Très ancrée à ses expériences personnelles, elle propose une façon de regarder les corps, et de se concentrer sur les sentiments et ressentis qu’ils procurent. Ses dessins et photos body-positive sont inspirants. Elle montre son corps dans ce qu’il a de plus vrai, sans recherche d’angles photogéniques. Elle ne montre pas non plus son meilleur profil. Entière et poétique, elle évoque aussi l’anxiété, la dépression et les sentiments désagréables. Frances Cannon offre une libre interprétation de l’expression des émotions, avec un trait de crayon plus précis qu’il n’y paraît.


Appels à entretien

L’autogynécologie devient un sujet de recherche ! Nous avons reçu la demande de deux étudiantes qui souhaitent recueillir des témoignages, nous les partagerons ici.

Emma réalise son mémoire de sage-femme

Je suis Emma, étudiante sage-femme à Lille. Je réalise mon mémoire de fin d’étude sur le thème de l’auto-gynécologie et du self-help.

Je cherche à donner la parole aux personnes qu’elles soient cis genres, transgenres, intersexes ou non-binaires qui pratiquent ou adhèrent à des groupes de self-help, d’auto-gynécologie. Il peut s’agir d’une pratique régulière ou non.  

Mon but est de comprendre vos choix et votre positionnement en matière de suivi gynécologique par rapport à la communauté médicale. L’objectif serait alors de trouver des pistes pour une gynécologie plus inclusive et de redonner la voix aux concerné.e.s

Ces échanges seront confidentiels et anonymisés. Ils peuvent se faire par téléphone, en visioconférence ou en face à face selon les possibilités et la préférence du participant.e. L’entretien dure en moyenne 1 heure.

Je vous remercie de votre aide. 

Emma Thouvenot emma.thouvenot@lacatholille.fr
Pour en savoir plus

Clémentine aussi !

Je suis Clémentine MORENO, étudiante sage-femme en 4ème année à l’école de Toulouse.

Je réalise mon mémoire de fin d’étude sous la direction de Lou POLL. Il portera sur le rapport à l’autogynécologie, ainsi que sur le vécu des consultations de suivi gynécologique des femmes cis-genres.

Afin de rassembler leurs témoignages, vécus, idées, souhaits je réalise ma recherche sous forme d’entretiens individuels. L’entretien est estimé à 30mn et pourra être organisé sur le lieu de votre choix sur Toulouse ou bien par téléphone, skype ou échange de mails selon votre préférence.

La participation à cette étude est volontaire et anonyme.

Si vous acceptez de participer à cette étude ou souhaitez en savoir plus merci de me contacter par mail : clementine.modegain@gmail.com.

En vous remerciant de m’avoir lu, et je l’espère à bientôt !


Des ateliers en Normandie

Je m’appelle Amélie, je suis membre des Flux et facilitatrice des ateliers d’auto-observation, et … j’ai déménagé dans le Calvados !

J’ai très envie de continuer à partager le self-help, c’est pourquoi, je vous propose des ateliers d’auto-observation en Basse-Normandie ! 

Sur le modèle des ateliers que vous connaissez déjà avec Les Flux, mais avec les moyens du bord, je vous invite à un atelier composé d’un temps de discussion, un temps de précision anatomique et un temps d’observation de votre vulve et de votre vagin. 

J’ai envie de poursuivre les discussions sur des thématiques autour de la gynécologie : contraception et protection, menstruation et syndrome pré-menstruel, santé physique et mentale, rapport à son corps, sexualités et plaisirs, self-care… 

Je vais également, toujours bénévolement, organiser des groupes de paroles et de nouveaux ateliers, dont un pour les personnes ayant avorté, pour nous offrir un espace où parler, détendre notre corps avec du yoga et prendre soin de soi. 

C’est un projet qui me tient à coeur et qui peut devenir incroyable avec des personnes motivées pour créer un collectif inclusif et intergénérationnel de Self-Help. 

Alors, si vous voulez me rejoindre il y a la page insta, vous pouvez aussi me contacter sur facebook : @self-help normandie ou par mail : selfhelp.normandie@gmail.com

Et si vous avec des idées de lieu cosy, à Caen notamment, faites vous connaître !


Atelier numérique le 19 aout

Lors de cet atelier de 2h30, nous vous proposons un temps d’échange puis un temps d’auto-observation dans lequel nous vous guidons dans l’exploration externe de votre sexe. Vous pourrez vous observer chez vous, à côté de la webcam ou avec la webcam éteinte.

Si vous souhaitez participer, il faut vous assurer de plusieurs points :

  • Vous avez un ordinateur ou une tablette avec une webcam et un micro (il est souvent intégré). C’est encore mieux si vous avez un casque ou des écouteurs.

  • Vous avez une connexion internet suffisamment bonne (par exemple vous pouvez regarder une vidéo YouTube de manière fluide).

  • Vous pouvez trouver un endroit calme et isolé dans lequel vous êtes à l’aise pour regarder votre sexe.

Pour vous observer vous devez avoir à portée de main :

  • Miroir à poser (par exemple comme ça ou ça) ou sur pied devant lequel vous pourrez vous asseoir

  • Lampe de poche ou lumière naturelle

  • Lubrifiant (vous pouvez utiliser de l’huile végétale ou de l’aloe vera)

Le nombre de participant·e·s est limité à 6 personnes, et un minimum de 4 inscrit·e·s est nécessaire pour que l’atelier se déroule.

Je m'inscris